Assurance vie après 8 ans : Faut-il clôturer son contrat ?

Assurance vie après 8 ans : Faut-il clôturer son contrat ?

15 juin 2018

4.1/5 sur 37 votes

A l’échéance des 8 ans de son contrat d’assurance vie, certains assurés pensent qu’il est l’heure pour eux de clôturer leur vieux contrat. Et pourtant, il n’est pas toujours judicieux de procéder à un rachat total sur son ancien contrat d’assurance vie.

Les vieux contrats méritent-ils d’être clôturés, ou au contraire conservés ? La réponse dépend des caractéristiques de votre contrat.

Si certains vieux contrats sont à clôturer en raison de leurs frais élevés et leurs performances bridées, les autres en revanche doivent être conservés et développent tous leurs effets positifs passés 8 ans !

Conserver l'antériorité fiscale

En cas de rachat sur votre contrat d’assurance vie de plus de 8 ans, les intérêts seront toujours fiscalisés au taux de 7,5% (sauf option pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu), peu importe la date des versements. La date retenue pour connaître la fiscalité est la date d’effet du contrat (date d’ouverture du contrat).

Si vous clôturez votre assurance vie pour en ouvrir une autre, les rachats sur votre nouveau contrat subiront une taxation au taux de 12,8% ( sauf option pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu) durant les 8 premières années.
 

 >> Lire aussi Fiscalité de l'assurance vie

Optimiser ses retraits grâce aux abattements

Vous pouvez optimiser vos retraits partiels en utilisant intégralement l’abattement octroyé aux contrats de plus de 8 ans et ainsi être exonéré d’impôt sur le revenu lors des rachats.

Pour rappel l’abattement applicable sur les intérêts est de 4 600 € pour une personne seule et 9 200 € pour un couple. Il suffit d’étaler vos rachats partiels sur plusieurs années afin d’utiliser de manière optimale cet avantage fiscal.

Un couple marié peut ainsi retirer 92 000 € d’intérêts sur une période de 10 ans – en plus de ses capitaux versés – sans payer d’impôts sur le revenu. Cette faculté n’est offerte qu’aux personnes titulaires d’un contrat d’assurance vie de plus de 8 ans.

A noter que les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) au taux en vigueur au moment du rachat ne font pas l’objet d’abattement.
 

 >> Lire notre article Assurance vie : Après 8 ans il se passe quoi ?

Adapter votre placement à vos nouveaux objectifs

L’un des avantages de l’assurance vie réside dans sa souplesse de gestion.

Certains contrats, dits anciens, ont été délaissés par les assureurs. Cela se traduit par un choix de supports très restreints et peu en phase avec les souhaits des épargnants.

D’autres surprises sont à mentionner comme l’impossibilité d’effectuer de nouveaux versements ou parfois arbitrages.

Enfin, l’absence d’experts ou de conseils est un réel frein à la continuité de la relation. Bien souvent, les contrats sont trop anciens pour qu’un conseiller puisse vous renseigner correctement sur ses caractéristiques. La gestion devient alors un véritable parcours du combattant !

Si la situation venait à se présenter, nous vous recommandons de réfléchir à la conservation d’un tel contrat. Il est préférable de clôturer une assurance vie ancienne pour en ouvrir une autre avec des conseils, options et performances adéquates.

Le contrat Epargne Evolution est régulièrement mis à jour avec l’ajout de nouveaux supports ou d’options de gestion. L’objectif de l’équipe d’E-Patrimoine est d’apporter à ses clients ou futurs clients, une offre d’épargne de qualité et innovante.

Arbitrage, versements complémentaires ou programmés, rachats partiels ou programmés, avance sont autant d’options de gestion disponibles dans l’assurance vie Epargne Evolution. L’assureur Spirica (Groupe Crédit Agricole) met tout en oeuvre pour assurer une gestion souple et efficace de ce contrat.
 

 >> Découvrir la liste des fonds disponibles

Chercher des nouvelles performances

Quel épargnant n’a pas déjà été déçu par le rendement d’une assurance vie ancienne ? Rarement dans le haut des classements des meilleurs fonds en euros du marché, les contrats des banques comme Predissime 9, Gulliver, Multiplacements 2, Poste Avenir, Dynalto ou Lionvie affichent des rendements décevants au fil des années.

En effet, les assureurs jouent sur la fiscalité attractive des contrats de plus de 8 ans pour brider les performances de ses contrats. Ils préfèrent booster les rendements des contrats récents pour attirer de nouveaux clients et ce, au détriment des souscripteurs existants.

Avec la baisse généralisée des rendements des fonds en euros, les nouvelles assurances vie proposent des fonds en euros innovants. Ils sont à dominantes immobilières (Euro Allocation Long Terme) ou constitués d’unités de compte (EuroSélection).

Ces contrats ont aussi enrichi leur univers d’unités de compte incluant toutes les classes d’actifs soit en gestion libre ou soit via une gestion pilotée. Toutes ces innovations contribuent à favoriser l’attrait des contrats récents en défaveur des anciens contrats.

Optimiser la transmission des capitaux

Si vous avez plus de 70 ans, en clôturant votre ancien contrat d’assurance vie, vous perdrez l’abattement des 152 500 € sur les primes versées avant 70 ans.

Notre conseil est donc de conserver votre ancien contrat d’assurance vie et d’en ouvrir un autre si vous souhaitez bénéficier des caractéristiques et performances des contrats nouvelles générations (frais réduits, large choix des fonds d’investissement, options de gestion…)

 

 >> Lire notre article Faut-il déclarer son assurance-vie au notaire lors d’une succession ?

Conclusion

Le match entre nouveaux et anciens contrats est assez déséquilibré en faveur des contrats récents !

L’épouvantail de la fiscalité et donc de la conservation des anciens contrats n’a souvent plus lieu d’être.  L’absence de frais d’entrée, l’écart de rendement, l’univers élargi de supports et d’options de gestion, la gestion en ligne contribuent fortement à la clôture des vieux contrats d’assurance vie.

Sans généraliser à tous les épargnants, une étude auprès de votre conseiller sera nécessaire pour évaluer les avantages et contraintes d’une telle décision.

pour l’ouverture d’un contrat d’assurance vie jusqu’au 31/12/2018

*Pour un versement initial de 10.000 € minimum dont 25% minimum investis en unités de compte.

Voir règlement

CONTACTEZ-NOUS

Vous avez des questions ?

Appelez-nous au 0 972 47 51 00 ou laissez-nous vos coordonnées, un conseiller vous rappellera dans la journée.

LA PRESSE EN PARLE