Assurance vie : Pourquoi parler d’effet cliquet ?

Assurance vie : Pourquoi parler d’effet cliquet ?

16 septembre 2016

4.1/5 sur 35 votes

Si beaucoup de détenteurs de contrats d’assurance-vie ont entendu parler de ce terme, la plupart ne savent cependant pas ce qu’il signifie réellement. Le succès de l’assurance-vie repose sur plusieurs mécanismes qu’il est nécessaire de bien comprendre avant de souscrire.

A quoi correspond l’effet cliquet ?

L’effet cliquet est au cœur même de l’assurance vie en euros. En effet, lors d’un investissement via des fonds en euros, le montant engagé est inscrit sur un contrat, ce capital de départ étant garanti. Peu importe les placements de l’assureur grâce à l’argent que vous lui avez confié, le capital que vous avez engagé vous sera rendu à moins d'une faillite de la compagnie d'assurance vie. Pour cela, des règles existent telles que décrites dans l'article assurance vie : Quelle garantie en cas de faillite ?

Chaque année, l’assureur vous distribue une part des bénéfices réalisés (ou intérêts), une opération couramment appelée la participation aux bénéfices. Ces intérêts se transforment eux-mêmes en capital garanti, d’où la notion d’effet cliquet. 

Ainsi, les gains obtenus au fur et à mesure du contrat sont définitivement acquis à la différence des investissements en unités de compte. L’effet cliquet assure donc au détenteur du contrat une revalorisation de son placement chaque année.

L’effet cliquet est finalement un outil qui conforte la stratégie de l’épargnant en permettant de transformer les plus-values en capital garanti. Une stratégie intéressante peut se matérialiser en utilisant les gains acquis pour les transférer progressivement tout vers des fonds plus risqués mais aussi plus rémunérateurs. 

La limite de l'effet cliquet

Les assureurs ont la possibilité de constituer des réserves en reportant le service des intérêts d’une année sur l’autre pour en faire la distribution ultérieure.

Ce mécanisme pénalise finalement le souscripteur lorsqu’il souhaite sortir du contrat d’assurance-vie avant la distribution des intérêts. 

Un principe étendu aux contrats multisupports

L'effet cliquet peut également s’appliquer aux placements réalisés sur un contrat d’assurance vie multisupports en unités de compte. Ceux-ci offrent la possibilité d’investir sur des supports non garantis en capital avec une hypothèse de rendement supérieur mais aussi un risque plus élevé. Cet effet cliquet ne se caractérise pas sous une forme équivalente mais se définit plutôt comme une option de gestion ou un arbitrage programmé.

Certaines assurances vie proposent des options de gestion comme la sécurisation des plus-values. Les gains, à partir d’une limite définie par l’assuré,  provenant des supports en unités de compte sont alors transférés directement vers le fonds euros pour plus de sécurité. 

Les autres formes de protection de l’assurance-vie

D’autres options différentes de l’effet cliquet sont proposées par les assureurs pour sécuriser l’investissement des épargnants.

Le stop loss relatif, disponible dans l'assurance vie Epargne Evolution sans frais d'entrée, contribue à réduire les risques auxquels les épargnants sont exposés. Elle permet le transfert des versements d’un support vers un autre jugé plus sécuritaire. Un seuil doit être cependant atteint.

L’investissement progressif prévoit un transfert graduel des sommes versées sur un support vers un autre et plus particulièrement du fonds en euros vers les unités de compte.  Le premier cas permet de planifier une entrée lente sur le marché financier afin de pouvoir profiter des opportunités du marché à la fin du contrat. 

Enfin, la garantie plancher est une option qui garantit à l’assuré de récupérer la totalité du capital versé en cas de décès. Les assureurs fixent cependant une limite d’âge à l’activation de cette option. Cette option est aussi une solution pour réduire voire annihiler la fiscalité sur les plus-values en cas de décès. 

pour l’ouverture d’un contrat d’assurance vie jusqu’au 31/12/2020

*Pour un versement initial de 10.000 € minimum dont 25% minimum investis en unités de compte.

Voir règlement

CONTACTEZ-NOUS

Vous avez des questions ?

Appelez-nous au 0 972 47 51 00 ou laissez-nous vos coordonnées, un conseiller vous rappellera dans la journée.

LA PRESSE EN PARLE